Le Syndicat Mixte du Pays de Figeac

En quelques chiffres :
40432 habitants
947km²
43 hab. /km²
73 communes

L’exemple de la démarche territoriale menée sur le Segala-Limargue depuis près de dix ans dans le Lot illustre bien cette logique de progression à « petits pas » que nous nous proposons d’illustrer avec une présentation chronologique pour une meilleure compréhension ….

___

1994 : Un audit patrimonial, commandé par le territoire, a abouti au constat que la volonté des jeunes de rester et des anciens de garder la population sur le territoire posait des difficultés en termes d’emploi, de logement… et que ce constat était partagé par l’ensemble des secteurs d’activité (agriculteurs, artisans, etc.). Mais face à ces constats, aucune solution n’apparaissait.

___

1997 : Un travail de constitution de groupements d’employeurs agricoles est initié par la coopérative agricole à la demande de quelques uns, permettant la création d’une vingtaine d’emploi en deux ou trois ans sur 17 à 20 structures, avec une pérennisation d’autant plus importantes de ces structures qu’elles étaient en proximité (niveau des communes) des utilisateurs et dans une logique transversale quant à leur activité, car mieux appropriées par leurs utilisateurs.

___

1999 – 2000 : Face au développement de ces groupements d’employeurs, l’idée a émergé de créer une structure associative et de recruter un salarié pour avoir une animation professionnelle de la démarche. Mais entre l’idée de création de l’association « Mode d’Emplois » et le recrutement de son salarié, le taux de chômage est passé de 12 à 5 % sur le territoire avec une modification des demandes des employeurs recherchant plutôt des salariés à plein temps et non à temps partiel.

___

2000 – 2002 : La création de l’association Mode d’Emplois a coïncidé avec le passage aux 35 heures et l’association a été missionnée pour accompagner les entreprises dans cette transition. Une enquête sur les besoins des entreprises a été menée à cette occasion, dont est ressorti le problème pour les entreprises de conserver leurs salariés.
À partir de ce besoin, cinq ou six journées ont été organisées à destination des entreprises locales avec des consultants et formateurs sur des thèmes comme notamment la rémunération directe et indirecte et la manière de recruter dans une logique interprofessionnelle.
Des solidarités et des projets partagés (prêts de salariés et matériels, réponse commune à des appels d’offres, etc.) sont nés de ces rencontres et l’association Mode d’Emplois est devenue un club d’entreprises. À travers les échanges de ce club, le constat a été fait que les TPE connaissaient peu les problématiques de GRH, et des formations ont été organisées pour les informer sur des sujets comme la loi de 2004 sur la formation professionnelle par exemple.
D’autre part, la salariée de Mode d’Emplois est devenue prestataire de service sur les RH pour la coopérative agricole, puis pour quelques autres entreprises, ce qui permet de financer le poste et maintenir une activité d’animation du club d’entreprises.
A ce niveau, les entreprises mobilisées ont eu une prise de conscience collective et plus globale de la fonction RH, et aussi du fait que pour faire vivre les entreprises, il faut un territoire vivant qui intègre des compétences, ce qui implique de prendre en compte le projet de vie des salariés, leur évolution professionnelle et personnelle à travers différents facteurs comme le logement, l’emploi des conjoints…
En quelques chiffres :
Les 69 communes du Pays de Figeac regroupent 38 239 habitants pour 881 km², soit une densité de 43 habitants au km².
Ce territoire s’appuie sur une entité forte, Figeac, à laquelle sont rattachés des pôles ruraux (Lacapelle Marival, Cajarc, Bagnac sur Célé, Latronquière, Capdenac Gare…)

___

2006 : Mise en place de la plateforme de service de proximité aux TPE portée par l’association pour le développement du Pays de Figeac.
Cette plateforme consiste à offrir aux TPE du territoire et aux porteurs de projets un « guichet unique » pour répondre à leurs besoins. Le Pays de Figeac propose ainsi un accompagnement individuel intersectoriel, inter institutionnel, transversal et global aux différents projets des entrepreneurs. Le Pays de Figeac regroupe autour de cette opération les principaux partenaires de l’économie, de l’emploi et de la formation (chambres consulaires, DDTEFP, Association Mode d’Emplois, Conseil Régional Midi-Pyrénées, Maison de la Formation, MCEF, ADEFPAT, Pôle Emploi, Conseil Général du Lot).
Une personne a été recrutée pour animer le service, et un plan d’actions a été validé avec l’ensemble des partenaires et des élus.

___

2010 : l’association Mode d’Emplois, est passée d’une dizaine de chefs d’entreprise membres à une soixantaine en dix ans. Cette année, l’association Mode d’Emplois a facilité la mise en place, en partenariat avec le Pays de Figeac, d’un livret d’accueil avec les entreprises qui le souhaitent, la mutualisation de formation à destination des salariés, mais aussi des responsables d’entreprise (par exemple sur les thématiques du mécénat d’entreprise, de la réforme de la taxe professionnelle…)
L’association Mode d’Emplois est également homologuée pour réaliser des diagnostics RH pour la reprise d’entreprises ou dans une logique de service aux entreprises intéressées sur le territoire. Elle travaille sur les fiches de postes avec les entreprises. L’association a permis de faire le point avec les entreprises sur leurs obligations légales de formation (CACES, FIMO, brevet secourisme, etc.) et de lancer un appel d’offre pour mutualiser en interprofessionnel les formations utiles sur une base territoriale à des tarifs intéressants et en proximité.
___

D’autres réflexions sont en cours :

- L’amorce d’un dialogue social territorial par le projet de mutualisation des oeuvres sociales inter comités d’entreprise ;
- Le co-voiturage entre les entreprises et les associations locales pour valoriser les véhicules des associations.

L’ensemble de ces actions permet de s’inscrire petit à petit dans une logique de service RH territorial aux entreprises adhérentes. La fonction territoriale RH se met en place et avance de projets en projets.
La mobilisation des acteurs, le partage et la compréhension des enjeux nécessitent un temps d’appropriation par chacun, aujourd’hui le territoire du Pays de Figeac est mûr pour entrer en démarche prospective itérative en se fondant sur des ajustements et corrections à apporter dans le temps, notamment parce que la prise en compte de la prospective par les décideurs et différents acteurs de la société modifie elle-même sans cesse le futur.

Pour en savoir plus :
Association Mode d’Emplois
Stéphanie Rouquette
Responsable des Ressources Humaines
Association pour le développement du Pays de Figeac
Véronique THOMASSON
Coordinatrice du Service TPE
www.pays-figeac.fr